Paysageneige243 796x1040

Pétaouchnock

Il fait toujours soleil à Aberdeen 1

de Pétra Macavity

Arrow s1

Tome I
Vous êtes dans la section : Crime / Et Châtiment

Ptk 15 the sun always shines on aberdeen i 434x600 130612

"Il fait toujours soleil à Aberdeen" a été écrit par le célèbre écrivain écossais Pétra Macavity, réputée pour son éclectisme créatif qui va de la recherche historique ou médicale aux performances théatrales et aux installations d'art conceptuel. Au premier abord, ce roman semble faire partie de cette tradition de livres policiers ayant pour cadre une ville écossaise. Ici, l'héroine décide soudain de mener une enquête (bien qu'elle ne fasse pas partie de la police) pour résoudre un étrange crime dans lequel le soleil et la pluie font office de suspects... Une intrigue et un style original où l'héroïne fait toute la différence.

L'intrigue se déroule dans l'enceinte du collège d'Aberdeen pendant l'automne 2010. Des étudiants étrangers qui suivent des cours d'anglais disparaissent un par un sans laisser de trace ou de signe de vie. La neige commence à tomber et le froid bat des records de température, menaçant de faire disparaitre les éventuels indices et avec eux les derniers espoirs des familles des étudiants. Quand Sybille, la jeune et talentueuse professeur d'anglais, commence à perdre l'usage d'une de ses oreilles et à s'étouffer pendant les cours, elle réalise que le temps est compté et qu'elle doit prendre en main cette enquête avant qu'il ne soit trop tard pour tout le monde. Parce qu'elle a des origines étrangères (elle est née en Allemagne), elle semble plus à même d'avoir un regard clair et objectif sur la situation, ce qui fait d'elle l'enquèteur idéal. Sur sa bicyclette, elle commence à parcourir la ville écossaise à la recherche d'indices et de révélations. D'instinct, elle sent qu'il existe un lien entre le soleil, la neige et ces disparitions...

Est-ce un thriller, un livre de science-fiction, une allégorie ? Vous risquez d'être désorientés par la réponse !

C'est ainsi que Sybille nous entraine sur sa bicyclette dans une sorte de sous-réalité où la parole d'un professeur acquiert soudain un pouvoir gigantesque et surnaturel insoupçonné. Pédalant péniblement dans la neige, patinant, glissant, elle nous traine vers un Aberdeen à l'atmosphère parfois magique, parfois sordide. L'auteur excelle dans la description de cette gallerie de portraits que Sybille croise pendant ce qui semble être un voyage initiatique, gens de toute sorte, dérangeants, étonnants qu'elle, et nous non plus, n'oublieront pas.

La grande force de ce roman est le mélange d'allusions historiques, de pragmatisme et de citations poétiques, le tout baignant dans ce nous pouvons appeller une vision magique de l'Écosse... Avec Sybille, vous apprendrez l'histoire de Peter l'Indien, vous découvrirez le lien existant entre le célèbre poéte Byron et Aberdeen et que Pétaouchnock est le nom donné en France pour signifier "le milieu de nulle part"; et enfin vous saurez tout sur les aurores boréales, "aurora borealis", et sur les grands crimes commis à Aberdeen au cours des cent dernières années.

L'héroïne est attachante et pleine d'esprit, elle a du caractère et parce qu'elle possède aussi un sens théatral inné, le collège, la ville et le bord de mer d'Aberdeen deviennent des métaphores et même une partie intégrante de la pièce qui se joue devant nous.

Lire ce livre, c'est s'ouvrir à une vision différente du monde que vous traversez, comme si une voix  murmurait à votre oreille des histoires d'une autre réalité. Le resultat est perturbant mais palpitant et obsédant. "Le soleil brille toujours sur Aberdeen" - un titre certes un peu banal pour un livre aussi passionnant - fait réference pourtant à la phrase préférée de Sybille quand elle entre dans la classe tous les matins. Ce livre plaiera à toute sortes de lecteurs, des fans de romans policiers aux amateurs de poésie. C'est un trés beau livre, rempli d'informations, de connaissances et aussi brillant grâce à son inoubliable héroïne. Sa secrète poésie se révele à chaque nouvelle lecture. Il s'attardera longtemps dans nos mémoires.

↑ Haut
Ptk man 136x158 t 111117